Qu'on en juge ! Deux jeunes femmes, fort différentes l'une de l'autre - l'une est directrice d'une galerie d'art, l'autre caissière dans un supermarché - ont décidé de se marier (pas forcément pour les mêmes raisons, mais peu importe), l'une en grandes pompes en la Cathédrale de Bordeaux, l'autre en toute simplicité dans un petit village des Landes. Ces deux jeunes femmes, qui ne se connaissent pas, sont jolies, intelligentes et "ressemblent" au milieu dans lequel elles évoluent. Vient le moment tant attendu : Elles s'apprêtent à dire oui à leur futur époux mais ne le peuvent car elles sont alors prises dans un halo bleu qui semble les absorber. Elles en arrivent à disparaître, à se dématérialiser.. et ce au vu et au su de leurs invités dont l'effroi n'a d'égal que l'incompréhension. 

Cette "disparition" fait bien évidemment la une de tous les journaux.. et de nombreuses explications sont données à ce phénomène... Mais ce que tout le monde ignore, c'est que ces deux jeunes femmes reparaissent le lendemain sur la scène d'un petit théâtre, vide de tout public, mais dont elles ne peuvent s'échapper.. Ces deux jeunes femmes vont alors essayer de comprendre le pourquoi de leur "disparition" mais aussi celui de leur "résurrection".. et finiront par en trouver une pour le moins surprenante !

Qu'on se le dise, ce spectacle se veut un petit bijou d'humour (on y rit beaucoup) et d'intelligence.. mais aussi une enquête  extravagante de par les explications avancées (les deux jeunes femmes ont-elles été enlevées par des extra-terrestres, sont-elles victimes d'une expérience scientifique, d'un canular.. ou tout simplement d'un cauchemar). Ces deux jeunes femmes, que tout oppose mais qui se "racontent" afin de trouver dans leur vie un élément d'explication à ce qui leur est arrivé,  en arrivent même à douter de leur propre existence..

Georges Berdot présente la pièce comme un hymne à la pataphysique (suivant en cela la devise de Boris Vian ; « Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas ». Il va de  soi que le public se surprend à essayer de trouver une solution.. à une histoire qui semble ne pas en avoir.. mais qui -surprise- nous en délivrera une.. d'une surprenant efficacité !

On pense au "non-sens" et à l'esprit décalé qui ont fait toute la gloire des Monty Pythons, à l'absurde d'un Raymond Devos et d'un Pierre Dac, ou à l'insolence d'un Pierre Desproges..

Maguelone Caporal                                                                      Céline Larney